Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

En route vers Adélaïde.

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 14 Mai 2019, 12:39pm

Ces deux jours à Brisbane nous ont enchantés mais le temps nous est compté et nous devons partir pour rejoindre Adélaïde, deuxième étape de notre voyage et qui se trouve à plus de 2000 km.

Nous décidons quand même de faire un détour pour admirer la Gold Coast, la côte australienne qui se situe au sud de Brisbane et qui est une succession de plages de sable.  

Nous allons jusqu'à Bayron Bay qui nous a été recommandé par notre guide brésilienne. 

Petite ville de bord de mer, plage de sable (2 plages, l'une où les chiens peuvent aller et l'autre non) et boutiques. C'est un beau site, mais rien d'exceptionnel. Nous passons la nuit sur place, dans un parc, ce qui nous vaut d'être réveillés par la police municipale locale ! Rien de grave. Ils nous sermonnent en anglais, on ne comprend pas tout. De toute façon on se préparait à partir.

En route vers Adélaïde.
En route vers Adélaïde.
En route vers Adélaïde.

On repart, direction Adélaïde. C'est loin, il faut rouler. Ça tombe bien, les routes sont toutes droites, la vitesse autorisée est de 110 km/h (sur des routes à deux voies) et comme on ne traverse pas de ville, en une heure vous faîtes 110 km !

Inconvénient quand même. Ne pas oublier de faire de l'essence dès qu'on le peut. En effet, les stations peuvent être éloignées de 100 ou 150 km. Si vous attendez la dernière limite, tant pis. Autre problème, les monstrueux camions qui roulent à la même vitesse et derrière lesquels vous pouvez rester un bon moment car les occasions de les dépasser sont rares.

Ceux qui nous suivent savent que nous avions été surpris par le nombre d'opossums écrasés sur les routes de Nouvelle-Zélande. Nous sommes tout aussi étonnés par le nombre de ... kangourous écrasés sur les routes d'Australie !

On peut même rencontrer quelquefois des troupeaux de vaches, on est bien au pays des cowboys australien, où les quads ont remplacé les chevaux.

Bref, nous roulons toute la journée et nous passons la nuit sur une aire de repos.

Le lendemain matin, c'est la tuile. Le camping car refuse de démarrer ! Nous sommes au milieu de nulle part, nous sommes dimanche, que faire ?

D'abord nous téléphonons à Brisbane, là  où nous avons pris le camping car dans l'espoir de communiquer avec la française qui nous avait reçus. Elle ne travaille pas ce jour là. 

Nous téléphonons à l'assistance, mais nous ne comprenons rien au répondeur et la communication coupe immédiatement. 

Il ne reste plus qu'à essayer de demander à des australiens de téléphoner à notre place. Il y a bien un 4x4 avec une tente sur le toit garée à côté de nous, mais les mouvements du véhicule et les gémissements qui se font entendre laissent à penser que ces voisins ont autre chose à faire qu'à s'occuper de nous !

Alors c'est direction le bord de la route pour arrêter un véhicule.  Pas de soucis, le première voiture qui passe s'arrête. J'explique nos problèmes et la conductrice accepte tout de suite de nous aider. Elle téléphone à l'assistance, explique tout et nous annonce qu'on va venir nous dépanner mais que ce sera un peu long car on est dimanche. Nous la remercions profondément, elle repart.

Il faudra effectivement attendre un bon moment pour qu'on vienne recharger notre batterie.

Quand il est temps de partir, nous avons pris une décision. Nous avons perdu trop de temps, adieu Adélaïde. Nous bifurquons vers Melbourne avec un passage par les "twelve apostles", les 12 apôtres !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents