Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Maupiti

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 3 Septembre 2017, 19:07pm

 Maupiti

La "garde de maison" que nous avions s'est terminée. Un mois et demi de plaisir. La suivante s'effectuera à  Tahiti. Elle ne commencera que la semaine suivante. Alors, dans ces cas là, nous allons visiter une autre île. Ce sera Maupiti.

Maupiti (mau = montagne, piti = deux en polynésien) est la plus petite des îles hautes de l'archipel de la Société. Découverte en 1722, c'est la "petite soeur" de Bora Bora qui se trouve à 40 km. 1200 habitants vivent ici une vie qui n'est pas facile. Ravitaillés une fois par mois par un bateau venant de Tahiti, c'est souvent la pénurie  (essence, farine, ...) qui guette les habitants. La piste d'aviation, très réduite, ne permet pas le ravitaiĺlement. Le tourisme est réduit. Le tour de l'île ne fait que 10 km !

Mais lorsqu'on arrive sur cette île,  c'est encore un petit coin de Paradis que l'on découvre ! Certainement la plus belle des îles que nous avons visitées.

 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti

Nous allons rester quelques jours sur cette île, à la pension Tereia. Tenue par un couple de polynésien, c'est une pension simple, propre où l'on vous reçoit très chaleureusement. Le contraste avec la pension où nous étions à Huahine est saisissant !

Le repas du soir est pris avec ce couple et leur enfant, Sandra, la maîtresse de maison nous faisant découvrir la cuisine polynésienne. 

 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti

Maupiti, c'est une toute petite île. Les habitants ont eu la riche idée de refuser, par référendum, l'implantation de grands hôtels comme à Bora Bora. De plus, il n'existe qu'une passe pour accéder à l'île par bateau et celle-ci est considérée comme la plus dangereuse de Polynésie. De ce fait, l'île est restée sauvage, les seules structures d'accueil étant les petites pensions familiales tenues par des familles polynésiennes. Authenticité garantie ! Gentillesse, attention, simplicité, calme sont les mots qui résument un séjour ici. Quant aux paysages, ce sont ceux des images de la Polynésie telle qu'on l'imagine. Lagon et océan aux multiples bleus, plages désertes de sable coralien blanc, vert des cocotiers, bleu et blanc du ciel, ... un pur bonheur !

Revers de la médaille, approvisionnement incertain (une fois par mois), vols aériens réduits (3 jours par semaine) et problème d'eau  : la nappe phréatique n'est pas suffisante et une usine de dessalement serait trop coûteuse compte tenue du nombre d'habitants. Alors, l'eau ne coule qu'une heure par jour et les citernes de récupération d'eau ornent les jardins. Ce moyen permet d'avoir de l'eau 24 heures sur 24, mais le gaspillage est à éviter.

 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti

Que faire sur une si petite île ? D'abord, profiter du calme et de la beauté des paysages. Ensuite, on peut faire le tour de l'île, soit à pieds, soit en vélo. Ce tour n'est que de 10 km. La plongée sous-marine est possible. On peut aussi gravir l'une des hauteurs de l'île. Grimpette difficile car on monte en peu de temps à 380 m d'altitude. Mais une fois au sommet, c'est une vue à 360° sur le lagon ! Inoubliable !

Autre visite incontournable de l'île, le palais de la mer ! Ah-Ky Firuu, un artiste, vous accueille dans sa maison (qui n'est pas terminée) faîte de coquillages et roches ramassés dans le lagon. Sa recherche : allier les formes naturelles des coquillages et roches avec l'intervention de "l'artiste" pour construire sa maison, un peu à la manière du facteur Cheval ! (voir vidéo ci-dessous). 

Personnage étonnant et pittoresque, il vous fait découvrir quelques merveilles inconnues comme le crabe de cocotier qui se nourrit de noix de coco,

ou le varo d'argent (squille en français), crustacé d'une trentaine de cm, redoutable prédateur de coquillages, dont l'attaque, l'une des plus rapide et des plus forte du monde animal, peut briser une coquille ... ou prendre votre doigt ! C'est l'un des mets le plus prisé des Polynésiens. Paraît-il meilleurs que la langouste ! Il se cache sous le sable, très profondément, et il faut s'y connaître pour les trouver et les prendre.

 L'artiste vous chantera une ou deux chansons, vous offrira le "cerveau" et l'eau d'une noix de coco et fabriquera, devant vous, de magnifique chapeaux avec lesquels vous repartirez.

Une visite où le temps s'arrête et qui restera inoubliable. 

Le snorkeling avec les raies mantas est un moment fort. Majestueuses, elles évoluent dans le lagon, passant régulièrement sur le corail, où elles trouvent les poissons nécessaires au nettoyage de leur corps, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Grand moment que de nager au dessus de raies de plus de deux mètres d'envergure !

La vidéo qui suit n'est pas la mienne car la caméra que nous avions ... a pris l'eau lors de ma plongée avec les baleines et nous n'avons plus d'images sous-marines pour l'instant !

Les derniers bons moments que nous passerons à Maupiti se dérouleront sur le motu ouù se retrouvent les polynésiens des pensions avec leurs clients. Ce jour là, sont présents une dizaine de pensions et nous avons droit au "four polynésien". Ce sont les plats traditionnels des polynésiens, cuits dans le sable corallien. Dans le trou, on met des braises, puis les aliments sont disposés sur des pierres et recouvertes de feuilles de bananiers. Ces feuilles étant gorgées d'eau, les aliments cuisent à la vapeur. Evidemment, le tout est un peu modernisé maintenant. Au menu, bananes, poulet, porc, uru, et bénitier. En plus de ça, nous avons droit au fafaru (poisson mariné dans de l'eau de mer pendant plusieurs jours) et au poe (dessert gélatineux accompagné de lait de coco). Très bon repas dans une bonne ambiance. Un DJ joue de la musique qui nous permet de danser une salsa.

Puis, ce sont les animations : jets de noix de coco dans un trou et initiation aux danses polynésiennes pour les femmes et pour les hommes.

 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti

Maupiti restera un des meilleurs moments de notre séjour en polynésie. Nous y avons retrouvé tout ce que nous avions dans la tête quand on parlait de Tahiti. Nous ne connaissons pas encore d'autres archipels, mais à Maupiti, nous avons trouvé l'âme de la vrai polynésie, encore loin des hordes touristiques qui polluent un peu les îles très touristiques. D'ailleurs, la traversée à pieds du lagon, la promenade sur le motu sauvage et désert, la vue sur Maupiti dans toute sa splendeur font que si on vient aux îles sous le vent, Maupiti est incontournable.

 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
 Maupiti
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents