Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Valparaiso.

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 10 Février 2017, 22:15pm

Drapeau de la ville de Valparaiso.

Drapeau de la ville de Valparaiso.

Une heure et demi de route et nous voilà à Valparaiso, à 115 km au Nord Ouest de Santiago. C'est là que nous avons décidé de passer 3 semaines. Pour nous poser un peu. Se déplacer aussi souvent est fatigant et usant. Nous avons besoin de repos ! Nous avons un peu cassé notre tirelire (d'autant qu'ici, c'est l'été, donc la pleine saison et discuter les prix est difficile !) pour avoir un logement enfin moderne et confortable. Depuis que nous sommes partis, nous avons des appartements et des chambres d'hôtels "typiques" des pays traversés, plus ou moins propres, plus ou moins confortables, mais évidemment peu chers ! Alors pouvoir traîner un peu dans de bonnes conditions nous ravis.

Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.

Valparaiso se situe dans une baie. L'aspect de la ville dépend des 44 collines qui l'entourent. Ainsi, près de la mer, on trouve le port (commercial et militaire) et la plupart des commerces. C'est la ville basse. Plus haut, dans les "cerros" (collines), se trouvent les habitations, c'est la ville haute. 94 % des valparaisiens vivent dans ces collines. On peut y accéder par des "ascensores" (funiculaires), au nombre de 15. D'en haut, on a une vue magnifique sur la baie, le port et, au loin, sur les plages de Vina Del Mar, la station balnéaire.

Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.

Valparaiso, c'est la ville des tags et des fresques murales, dans sa partie basse. Pas un mur, pas une porte de maison, pas une porte de garage, pas une devanture ou une grille de magasin qui ne soient recouverts de ces inscriptions et dessins (même le camion de ramassage des ordures). Cela donne à cette ville un aspect coloré qui cadre assez bien avec les maisons peintes de toutes les couleurs, mais le peu d'entretien de la ville fait ressortir un aspect crasseux qui n'est pas agréable. Dommage.

La population que l'on voit dans les rues, pour une partie assez jeune, semble très "marginale". Tatoués, pas très propres, alcoolisés, elle traîne les rues. 

Valparaiso, c'est encore la ville des "odeurs" ! On pourrait la comparer à l'odeur de Dax au moment des fêtes !!! Pas super agréable.

Enfin, c'est la ville des petits cafés et clubs, petites portes sur la rue, salle sombre et musique à l'intérieur.

On trouve tout ici. Vous pouvez faire vos courses auprès des vendeurs de rue ou dans un supermarché, vous trouverez presque la même chose.

C'est là que nous allons nous préparer aux étapes suivantes.

Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Valparaiso.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents