Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Santiago du Chili

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 6 Février 2017, 21:44pm

Santiago du Chili

7 H 30 du matin, c'est le départ. Direction l'aéroport. Il se situe sur la ville située en haut de La Paz et qui se nomme "Alto". Plus de 4 000 m d'altitude. C'est l'aéroport international le plus haut du monde. La route pour s'y rendre nous permet de découvrir La Paz de haut, entourée par plusieurs sommets enneigés, superbe ! Nous sommes en avance. L'enregistrement est compliqué.  Lorsque nous avons pris nos places d'avion, nous avons rempli le formulaire comme d'habitude. Nom, prénom.  Banal quoi. Sauf que les Sud Américains ne comprennent pas que lorsque nous écrivons Bernier Patrick, Patrick n'est pas le nom de famille !  Difficile aussi de faire comprendre la différence entre le nom de jeune fille et le nom de famille d'Annie ! Partout, on rigolait avec les employés et tout s'arrangeait en quelques minutes. Pas en Bolivie ! Le nom et le prénom étant inversés, nos places n'étaient pas valables. Il fallait les annuler et en rééditer d'autres. Bon, sauf qu'une fois annulées, l'ordinateur annonce qu'il n'y a plus de places disponibles dans l'avion ! Bizarre, mais c'est comme ça ! Il nous a fallu 3/4 d'heure de palabres et de coups de téléphone pour avoir nos places ! Evidemment, l'heure de l'embarquement approche ! Enfin, heureusement que nous arrivons toujours en avance dans les aéroports. Il nous faut passer les services d'immigration et de douanes. L'immigration se fait sans problème, vite fait, bien fait, nous pouvons sortir de Bolivie. Reste la douane. Et là, c'est l'horreur ! Fouille complète des bagages à main (une valise et un sac à dos). Et dans la valise, des médicaments !!! Ils sont examinés à la loupe, un par un. On regarde les boîtes, on vide la valise, on renifle chaque sachet. Il y a même un paquet avec du sucre ! Bref, on recherche la drogue et ce n'est pas triste ! Même les Doudous ont droit à une palpation en règle ! Ils n'en sont pas encore revenus ! Evidemment, tout ça dure un certain temps, ça met la pagaille dans la valise, mais nous sommes "blancs comme neige" et on peut enfin accéder à la porte d'embarquement où les gens commencent à faire la queue. Il était temps. Depuis que nous sommes partis, c'est la première fois que cette fouille en règle à lieu.

Santiago du Chili Santiago du Chili

3 heures d'avion et après le survol des déserts d'Uyuni en Bolivie et d'Atacama au Chili, nous atterrissons à Santiago du Chili. Et c'est le choc. Nous qui, depuis notre départ et mis à part New York, avons parcouru des pays très en dessous du développement de la France, nous avons la sensation d'être en Europe ! Ville moderne, bien organisée, avec un centre ville aux "gratte-ciel" de plus en plus hauts, et aux pavillons bien entretenus en périphérie, bordée par des montagnes qui rappellent que les Andes ne sont pas lointaines. Voitures modernes, métro impeccable, nous réapprenons même que dans certains pays, les piétons sont respectés et ont la priorité. Autant le reconnaître, ça ne fait pas de mal de se retrouver un peu "comme chez nous" (il ne manque que des gens qui parlent français autour de nous !)

Cette ville est évidemment chargée d'histoire. Le coup d'état de 1973 a marqué notre jeunesse et c'est avec émotion que nous allons voir le Palais de La Moneda où mourut Salvador Allende. Nous sommes assez surpris par l'aspect un peu austère de ce bâtiment. Puis, nous allons voir le Mémorial du souvenir dédiés aux disparus et victimes de la junte militaire au cimetière national de Santiago. Visites chargées d'émotions.

 

Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili

Pour une vue panoramique de la ville, direction le parc Metropolitano. C'est le poumon vert de la capitale du Chili. C'est aussi le plus grand parc urbain d'Amérique Latine. C'est un espace nature qui englobe plusieurs collines surplombant toute la ville. On y pratique toutes les activités ordinaires (promenades, jeux pour enfants, pique-niques, ...), mais on y trouve également deux piscines, un funiculaire pour monter voir l'un des monuments les plus visités de Santiago du Chili, la Vierge Marie.

Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili

On trouve également une "place des basques" où se trouve un arbre offert par les basques aux chiliens.

Santiago du Chili Santiago du Chili

Enfin, pour passer d'une colline à l'autre, on prend un téléphérique.

Prévoir une journée pour visiter le parc.

Pour le reste, Santiago est une grande ville, pas désagréable pour se promener, même s'il faut faire attention, comme partout. D'ailleurs le coup de cutter qui a découpé le sac à dos d'Annie en est un rappel.

Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili
Santiago du Chili

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents