Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Rapa Nui, l'île de Pâques

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 26 Février 2017, 18:43pm

Drapeau de l'île de Pâques (à partir d'un modèle de collier ancien ayant la forme de l'île).

Drapeau de l'île de Pâques (à partir d'un modèle de collier ancien ayant la forme de l'île).

Santiago - Rapa Nui (le nom original de l’île de Pâques), c’est 6 heures d’avion. Pour la première fois, le voyage nous semble long !
Enfin, elle apparaît dans le hublot ! Ca y est, nous y sommes. 
Nous atterrissons sur une piste qui traverse l’île. Une si petite île avec la capacité d’accueillir les gros porteurs ! Tout ça, non pas pour que les touristes puissent venir de plus en plus nombreux,  mais parce qu’un jour la NASA décide de faire de cette piste un point d’atterrissage d’urgence pour les navettes spatiales ! Les travaux d’aménagement ont été financés par cette agence et l’île se voit dotée d’une piste qui la traverse de part en part !
Dès l’arrivée, on sent que nous ne sommes plus en Amérique du Sud, mais nous sommes bien en Polynésie. L’aspect physique des locaux, les habitations aux toits en feuilles de palmier, les colliers de fleurs qu’on nous offre à l’arrivée,  tout y est, même les danses !
Il faut tout de suite passer à la caisse. Avant même de récupérer nos valises, on doit prendre nos droits d’entrée dans le parc national : 80 $ par personne. C’est le ticket sésame pour entrer sur les sites de visite.
L’île, curieusement, n’intéresse pas du tout le Chili. Alors, les natifs de l’île, plus polynésien que chilien revendique un statut différent. Cela va du « statut spécial » à l’indépendance. Et ça se voit : drapeaux, pancartes, rassemblement, …. Et en tant que touristes, on ne se sent pas toujours les bienvenues et l’arnaque est de rigueur … mais toujours avec le sourire ! 
 

Isolée dans le Sud Est de l'Océan Pacifique, Rapa Nui, l'île de Pâques est le deuxième lieu habité le plus isolé au monde. Elle est située à 3 680 km des côtes chilienne et à 4 050 km de Tahiti. L'île habitée la plus proche est située à plus de 2 000 km à l'Ouest, c'est l'île de Pitcairn.

L'île fait partie de La Polynésie. La seule ville est Hanga Roa. De forme triangulaire, l'île ne fait qu'environ 23 km dans sa partie la plus longue.

Elle doit son nom à un navigateur néerlandais, Jakok Roggeveen qui la visita en 1722 ... le jour de Pâques ! Annexée par l'Espagne en 1770, des français s'y installent en 1864, mais elle devient chilienne en 1888.

La location d’un véhicule est presque une obligation. On peut, évidemment prendre un tour, mais c’est toujours le même problème : on ne s’arrête qu’aux endroits définis et les visites ne se font qu’en un temps limité. Avantage, on bénéficie d’un guide !
L’île de Pâques est connue pour ses Moaïs. Effectivement, il y en a partout sur l’île. Seul ou en groupe, debouts ou couchés sur le dos ou le ventre, coiffés ou non, petits ou grands, entiers, juste la tête ou en morceaux, il y en a pour tous les goûts.  Certains sites sont vraiment magnifiques, d’autres ne présentent que peu d’intérêts. 
 

Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques

Mais il serait réducteur de se contenter de ces Moaïs. L’île regorge de paysages fantastiques. Des côtes rocheuses faisant penser à la Bretagne ou à l’Irlande. Une mer reflétant une multitude de bleus que nous n’avions encore jamais vue. Deux plages (et oui, il n’y en a que deux !) de sable d’une splendeur extrême dont l’une se trouve derrière un alignement de Moaïs, et l’autre au bas d’une falaise de roches volcaniques roses. 
Mais, c’est aussi des plaines et des vallons verdoyants qui trouveraient leurs places en Normandie, sans compter ces volcans pas très élevés et dont deux possèdent des cratères « humides » exceptionnels. Pour admirer ces beautés, la voiture est le meilleur moyen de déplacement.  Mais scooter ou quads font aussi l’affaire, les distances étant vraiment très courtes ! Il faut une vingtaine de minutes pour aller d’un côté de l’île à l’autre. 


Ici, nous retrouvons nos cafards !  Il y en a même qui courent sur les trottoirs dans la ville le soir venu ! On finit par s’y habituer ... sauf quand vous les sentez courir sur vous la nuit dans votre lit !
 

Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Rapa Nui, l'île de Pâques
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Septicus 08/03/2017 08:11

Les cafards qui sprintent dans le dos....J'espère qu'ils sont gros!!!

Bernier Patrick 13/03/2017 06:20

Oui, très gros, environ 4 cm ! Un vrai plaisir !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents