Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Sur les traces des mysteres de Nazca !

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 7 Janvier 2017, 15:04pm

Sur les traces des mysteres de Nazca !

Passer 2 jours à  Huacachina à écouter le vrombissement des buggys,  c’est tout juste impossible. Nous n’imaginions pas cela lorsque nous avions réservé 3 nuits à  cet endroit. 
A deux heures de route d’ici, il y a un lieu mythique à visiter. Nous réfléchissons à deux fois car l’excursion est chère,  250 $ (tiens, d’un seul coup, on ne parle plus en « nuevos soles », mais en dollars !), mais elle est attirante : le survol en avion des lignes et figures dessinées dans l’une des régions les plus sèche du monde : le désert de Nazca. 
C’est un trou dans le budget, mais il est difficile de rater ça. Alors c’est parti. On traite avec l’hôtel qui nous organise la sortie. Taxi jusqu’à Ica, puis bus jusqu’à Nazca où quelqu’un nous attendra pour nous emmener à l’aéroport puis nous guidera sur d’autres sites. Ok, mais il faut payer en dollars. Pas de problème,  sur le chemin jusqu’au bus, on s’arrêtera à un distributeur de billet pour retirer l’argent. D’accord, on fera comme ça.  Mais qui a dit qu’il fallait se méfier ?  Nous allons partir dans une voiture retenue par l’hôtel, nous aurons nos cartes bancaires sur nous, nous irons retirer de l’argent en dollars que nous donnerons aux inconnus qui conduisent et qui nous emmèneront prendre un bus « régulier » qui nous déposera on ne sait où à Nazca où une personne que nous ne connaissons pas s’occupera de nous faire la visite. Et ça, à la péruvienne, c’est-à-dire sans aucun justificatif, ni d’excursion, ni de paiement. Juste un accord verbal ! Dis comme ça, c’est pas très sérieux, mais ça marche !
Tout le monde est à sa place, tout roule et est correctement organisé, le vol au dessus de Nazca se fait dans des conditions idéales (un avion rien que pour nous deux !) et, si nous n’en perçons pas les mystères, nous survolons, dans un paysage « lunaire », ces fameuses lignes et dessins laissés par les nazcas ! Encore quelque chose que nous n’avions même pas rêvé ! Un seul regret, ce survol est trop court et il est difficile d’admirer en détail les figures. Difficile aussi de filmer ou de photographier.
 

La visite se poursuit à terre avec une vision différente de certains dessins et la découverte des aqueducs et puits construits par ce peuple il y a plus de 2 000 ans. Magnifique !
Le retour s’effectue aussi bien. Une journée bien remplie et encore très riche sur les traces d’une énigme de l’humanité !

Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Sur les traces des mysteres de Nazca !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents