Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Puno, le Lac Titicaca et les îles Uros

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 24 Janvier 2017, 00:43am

Le lac Titicaca

Le lac Titicaca

Départ tôt (6 h 30) pour notre dernière étape au Pérou. Nous allons faire 6 heures de route pour découvrir "El lago Titikaka", le lac Titicaca !

C'est une destination que nous attendions au Pérou, au même titre que le Machu Picchu. 

Pour les Quechuas, ce lac est le berceau de la vie. C'est de ses eaux que le Dieu Viracocha sortit pour créer le Monde. C'est également de ce lac qu'émergea le premier Inca. Dans les langues indiennes, "Titicaca" signifie "puma de pierre" ou "puma gris".

C'est le lac navigable le plus haut du Monde (3810 m) et le Pérou et la Bolivie s'en partagent la souveraineté. Depuis 1978, a été créée la réserve du lac Titicaca dans le but de préserver la flore, la faune et la beauté des paysages face à une pollution de plus en plus inquiétante.

Il faut bien dire que ce lac, quand on le découvre, n'a rien de particulier ! C'est un lac comme il en existe des milliers, .... sauf que c'est le lac navigable le plus haut du Monde ! Et réserve ou pas, ses berges sont jonchées de détritus !

Le lac Titicaca
Le lac Titicaca
Le lac Titicaca
Le lac Titicaca
Le lac Titicaca

Le lac Titicaca

La ville de Puno, elle, est construite sur les collines qui bordent le lac. Ce n'est pas une ville désagréable. Elle est beaucoup centrée sur le tourisme, comme souvent au Pérou ! Elle ne fait pas partie des villes les plus sales que nous ayons traversées ou visitées, mais les murs des maisons ne sont pas peints ou crépis. Ils sont bruts, ce qui fait que la ville est de couleur "terre" et fait penser à certaines villes africaines.

Puno
Puno
Puno
Puno
Puno
Puno
Puno
Puno
Puno
Puno

Puno

Nous avons choisi de visiter les îles Uros, qui se situent sur le lac, à environ 7 km de Puno.

Ces îles sont des îles flottantes. Elles ont été créées par un peuple, les Uros, qui voulaient fuir les Incas. Elles sont construites en totora, sorte de roseaux dont les racines forment une véritable terre qui flotte. Au départ, il s'agissait de radeaux, qui, en s'assemblant ont formé des îles.

La totora
La totora
La totora

La totora

Ces îles sont donc formées de plusieurs couches de ces roseaux et, lorsqu'on marche dessus, on s'enfonce légèrement et on sent très nettement que l'île flotte, notamment lors du passage des bateaux.

Les îles Uros sont habitées, mais par les indiens Aymaras. En effet, les derniers Uros se sont éteints dans les années 50 et les Aymaras s'y sont installés en ayant compris l'intérêt touristique et financier de ces îles. Ils se font même passer pour les descendants des Uros !

Ils vivent de la pêche, de la chasse aux canards et du tourisme.

Certaines îles (il y en aurait 45) se visitent, mais pas toutes car des habitants refusent les étrangers.

Nous avons donc visité ces îles. Et, là, comme à Huacachina, nous avons constaté comment le tourisme peut complètement pervertir des lieux magiques.

Car, si fouler ces îles, en apprendre plus sur leurs constructions, sur le mode de vie de ses habitants, leurs coutumes, ... est extrêmement intéressant, si admirer le superbe paysage autour de soi vous laisse sans voix, voir ce qu'en ont fait certains de ses habitants est une véritable désolation. Certaines îles ne vivent plus que par le tourisme et tout est fait pour que celui-ci dépense un maximum de SOL.

Tout commence à Puno où on vous vend des billets pour visiter (10 SOL chacun). Une fois le billet acheté, on vous annonce qu'il y a une taxe pour aller sur les îles (5 SOL/personne), puis, une fois sur la totora, il n'y a rien d'autre à voir que l'artisanat local à acheter, mis à part qu'ici, tout est construit en totora (maison, meubles, ...). Puis, on vous incite très fortement à prendre la barque (fabriquée en totora) des familles pour relier une autre île (15 SOL pour 2). (Comment faire autrement puisque le bateau qui vous a amené ne repart pas ?).

L'autre île en question est une "île flottante restaurant". Comme ça tombe bien, il est l'heure de déjeuner ! Alors on mange les truites du lac Titicaca (très bonne au demeurant) pour 20 SOL par personne. Enfin, le bateau qui vous a amené vient vous chercher et en route pour Puno. Ca laisse un gout amer. D'un côté, heureux d'avoir vu ces îles, de l'autre, ce malaise que nous avons depuis que nous sommes au Pérou quant à la gestion du tourisme dans ces lieux magiques.

Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros
Les îles Uros

Les îles Uros

Notre tour du Pérou s'achève sur ces deux derniers jours que nous avons appréciés. Nous allons maintenant voir le lac Titicaca du côté bolivien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents