Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

La citadelle du Machu Pichu.

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 20 Janvier 2017, 20:35pm

La citadelle du Machu Pichu.
La citadelle du Machu Pichu.

XVème siècle. Les Incas construisent une cité perchée à 2430 m d'altitude, résidence des rois Incas et sanctuaire religieux. 100 ans plus tard, suite à l'invasion espagnole, les Incas quittent la cité. Les espagnols ne la trouveront jamais. Peu à peu, elle disparaît sous la végétation. 

1911. Hiram Bingham, historien américain, monte une expédition pour retrouver la cité perdue de Vitcos, dernière capitale des Incas. 

En recoupant différentes informations, l’expédition descend la vallée de la rivière Urubamba. En cours de route, il demande aux populations locales de leur montrer des ruines incas. Au moment où ils campent à Mandor Pampa, avec le Huayna Picchu au-dessus d’eux sur la rive opposée, aucun ne reconnaît les descriptions qu’ils ont de Vitcos.

A Mandor Pampa, Bingham demande à un agriculteur local et aubergiste, s’il connaît des ruines dans la région et celui-ci lui répond qu’il était au courant de quelques superbes ruines sur le sommet du Huayna Picchu. Le lendemain, le 24 Juillet 1911, l'aubergiste conduit Bingham. Au sommet de la montagne, ils tombent sur une petite cabane occupée par un couple de Quechuas, Richarte et Alvarez, qui cultivaient certaines des terrasses agricoles du Machu Picchu original, qu’ils avaient défrichées quatre ans plus tôt. Après un repos et des rafraîchissements, Bingham fût mené le long de la crête des principales ruines par Pablito, le fils de 11 ans d’Alvarez. La cité du Machu Pichu vient d'être redécouverte !

18 janvier 2017. 4 h du matin. C'est le grand jour. Nous avons rendez-vous à 5 h 30 pour nous rendre au Machu Pichu ! C'est l'une des destinations dont nous rêvions et dont nous attendons beaucoup. Après une bonne heure de queue pour prendre le bus, nous montons enfin vers la cité Inca. Quelques dernières formalités administratives (passeport) et nous découvrons l'une des merveilles du monde ! Grand moment d'émotion !

Le temps est frais et humide, mais nous avons la chance avec nous. Le soleil perce les nuages et nous pouvons visiter, avec un guide qui explique en anglais, la citadelle dans des conditions idéales. 

Cité merveilleuse, dans un état de conservation extraordinaire, nous sommes sous le charme. Sa présence en ces lieux, entourée de ces montagnes vertigineuses nous etonne et nous ravit. La visite dure deux heures qui passent très vite. Nous sommes en compagnie de coréens qui ont autant de mal que nous à comprendre les explications en anglais, mais on saisit l'essentiel.

La visite terminée, on savoure la vue en se reposant un moment. C'est à ce moment qu'un Condor nous gratifie de son vol majestueux. Instant magique.

Se rendre au Machu Pichu est une épreuve physique. C'est un détour qui revient cher (la ville d'Aguas Calientes est isolée et n'est reliée au reste du pays par aucune route, juste un train. Alors les prix s'envolent.), mais qui est indispensable pour ceux qui viennent au Pérou. 

En repartant à pieds vers Hidroelectrica, le Machu Pichu nous apparaît une dernière fois, majestueux, imposant, magnifique.

C'est encore un grand moment que nous avons vécu ! Continuons l'aventure !

 

 

Commenter cet article

Septicus 21/01/2017 18:50

Alors Pat????? On a pas tenté les 1700 marches??????

Patrick et Annie Bernier 21/01/2017 22:10

Ben non, il me manquait un guide comme au Teide !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents