Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

De Copacabana à La Paz

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 30 Janvier 2017, 13:58pm

Il nous faut partir de Copacabana. Il fait gris et pluvieux, il fait froid ! Le bus doit nous mener dans la capitale (on y reviendra) de la Bolivie : La Paz. Quatre heures de route prévues. La première partie est d'une beauté extrême. Nous longeons le lac Titicaca et les paysages sont époustouflants. L'on mesure également combien celui-ci est grand. 

Photos du lac prises avec le téléphone en bus.
Photos du lac prises avec le téléphone en bus.
Photos du lac prises avec le téléphone en bus.
Photos du lac prises avec le téléphone en bus.
Photos du lac prises avec le téléphone en bus.
Photos du lac prises avec le téléphone en bus.

Photos du lac prises avec le téléphone en bus.

Et puis vient l'épisode cocasse qu'il faut avoir vécu pour le croire. 

Au bout d'un moment, le bus s'arrête. Questionnement parmi les passagers. Que se passe-t-il ? On demande à tout le monde de descendre. Il faut passer un bras du lac pour atteindre la rive opposée. On se retrouve sur le bord de la route. Personne ne nous dit rien, personne ne s'occupe de nous ! Le bus redémarre et monte sur une espèce de barge ! Bizarre et pas rassurant. Une fois chargé, la barge s'éloigne et nous restons étonnés. Mais, et nous ? Qu'est-ce qu'on fait ? On finit par apercevoir, un peu plus loin, une queue. On s'approche. Eh oui, il faut prendre un ticket pour traverser dans un petit bateau ! Comme d'habitude, on ne nous a pas dit qu'il y aurait un supplément à payer (2 bolivianos par personne, environ 0,25 €). Bon, ce n'est par cher, mais c'est toujours la même chose depuis que nous sommes entrés au Pérou, on achète un billet pour une prestation et il y a toujours quelque chose à payer en plus.

C'est un peu casse-pieds au bout d'un moment. Nous n'avons connu cette manière de faire dans aucun des autres pays que nous avons traversés.

Enfin, nous prenons le bateau, non sans avoir présenté nos passeports, et retrouvons notre bus sur l'autre rive.

De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz

Et puis, changement de décors ! La route que nous suivons est la route principale qui relie La Paz et Cusco. Celle qui est fréquentée par tous les touristes qui prennent le bus. Cette route est une véritable piste de terre, pire que ce que nous avons connu à Cuba ! Une horreur ! Malgré l'allure très réduite du bus, nous sommes secoués dans tous les sens !

Quant aux villages que nous traversons, il montrent toute la pauvreté de la Bolivie. Routes défoncées, maisons à moitié construites, personnes sur le bord de la route habillées pauvrement et salement, ... la vie est rude en Bolivie.

L'arrivée sur La Paz est impressionnante. La ville est construite dans une cuvette entourée de hautes montagnes (+ de 6 000 m d'altitude) dont certaines sont enneigées. Quito nous avait impressionnés, mais c'est encore plus fort ici ! Toutes ces maisons construites sur le flanc des montagnes, compte tenu de l'altitude, c'est époustouflant !

De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz
De Copacabana à La Paz

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents