Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Au Sud de La Republique Dominicaine (1ère partie)

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 1 Novembre 2016, 19:27pm

Au Sud de La Republique Dominicaine (1ère partie)

Voilà, nos 15 jours au sud de l’île sont terminés. Nous sommes en route pour Sosua, au nord, pour une nouvelle étape. Nous avons quand même fait un peu de tourisme pendant ces deux semaines et nous avons pu visiter la Zone Coloniale et Los Tres Oros à  Santo Domingo, la plage de Boca Chica et l’île de Catalina, sans oublier d’arpenter et de découvrir l’endroit où nous vivions.
Il faut être très clair. Les dominicains avec lesquels nous avons été en contact (propriétaire, commerçants, gardiens, …) nous ont tous un peu découragés par leurs avertissements répétés sur la sécurité. Ne sortez pas le soir, cachez votre appareil photo, ne prenez pas beaucoup d’argent avec vous, …. C’est un peu stressant et cela ne vous encourage pas à sortir. On comprend mieux pourquoi nous n’avons pas rencontré de touristes dans notre situation. Tourisme ici rime avec « hôtels all inclusive ». Ainsi, pas de risque : de la chambre à la piscine, de la piscine aux bars et aux restaurants, puis la plage, puis retour aux restaurants et à la chambre, le tout sous la surveillance de gardiens ! De temps en temps une petite excursion bien encadrée ! Mais ce n’est pas le style de notre voyage. Nous voulons voir le pays, côtoyer les habitants, mieux les connaitre. Alors, sans commettre d’imprudences particulières, nous avons essayé de découvrir un peu La République Dominicaine.
Le quartier où nous logions est un quartier populaire. Les habitations ressemblent à celles de Cuba, mais en bien meilleur état ! Les routes sont équivalentes aux nôtres, mais nous n’avons pas été en pleine campagne. Beaucoup d’enfants traînent dans les rues toute la journée, apparemment sans aller à l’école. Les matinées sont très calmes, l’animation commence vers 15 h – 15 h 30, heure de sortie des écoliers qui jouent et chahutent (souvent violemment) dans la rue jusqu’à tard le soir. La musique commence, les gens sortent, jouent aux dominos, discutent et, à la nuit tombée, on se retrouve sur la place, point de ralliement des familles et des enfants. Nous y sommes descendus et nous avons observé avec plaisir cette soirée qui semblait entièrement tournée vers les enfants. Jeux, friandises, tout semble fait pour les satisfaire. Aucune animosité à notre égard,  plutôt des sourires de surprise de voir des européens à cet endroit. Nous avons vécu un vrai moment de plaisir.
Et puis, comme par miracle, à minuit, tout redevient calme et silencieux.

 

La Zone Coloniale de Santo Domingo, c’est le cœur touristique de la ville. Un quartier de quelques rues dont le centre est une rue piétonne où l’on trouve tout (c’est ce qui se dit !). Quelques monuments, une belle place où l’on célèbre Christophe Colomb et un petit train touristique que nous avons pris pour faire le tour et avoir les explications. Pour ce faire, un petit jeune est monté avec nous. Muni d’un petit ampli, il mettait en route les explications au fur et à mesure que nous avancions. Et entre deux, musique bien sûr ! 
Nous avons découvert les « yoghourts glacés ». On choisit trois fruits parmi tous ceux qui sont proposés et avec on vous fabrique une sorte de crème glacée. Annie a apprécié, moi, pas trop. 
Grosse galère pour repartir car si nous avons eu un bus direct pour venir, il semble que ce n’est pas possible en sens inverse. Il nous faut trouver une guagua qui aille dans notre direction, ce qui n’est pas évident surtout quand on vous rabâche que pour les touristes, le taxi c’est mieux. On finira quand même par trouver notre bonheur. Une bonne journée. 

Commenter cet article

!!!caroline karl !!!! 01/11/2016 23:08

merci et encore merci, j ai toujours avec émotions que je suis vos histoires;tellement bien racontées que l" on se sent proche de vous; voir a coté a des moments. Je pense a vos enfants et petits enfants, ils doivent être très fiers de vous et de ce que vous faites .
Bisous a tous les 2.!!!

Patrick et Annie Bernier 01/11/2016 23:57

Trop gentille. En partageant notre voyage nous espérons que ceux qui nous suivent en retireront quelque chose de positif.

Fadi 01/11/2016 19:43

Merci pour tous vos impressions.
On voyage grâce à vous.
Je vous embrasse
Fadi

Patrick 01/11/2016 19:54

Merci Fadi, on t'embrasse fort et transmets nos amitiés à ceux que nous connaissons.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents