Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Premieres impressions

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 24 Octobre 2016, 01:01am

Premieres impressions

C’est la première fois que nous mettons les pieds en République Dominicaine. Premières impressions sachant que nous ne sommes pas là depuis longtemps.
D’abord, les dominicains sont totalement différents des cubains. Le physique, le tenue corporelle et l’apparence vestimentaire, la façon d’être avec nous, tout est différent.
Nous nous attendions à une population mixte comme à Cuba, mais ici, c’est une population noire.
Les cubains affichent une fierté d’eux même et de leur pays dans leurs attitudes qu’on n’a pas retrouvée ici. Les dominicains semblent plus réservés. 
A Cuba, si vous sollicitez un service, si vous avez une demande, on fera tout pour vous aider. On téléphonera pour vous, on trouvera le renseignement que vous cherchez et on vous dira toujours, lorsque vous quittez une casa, que si vous avez quelque problème qui soit, vous pouvez les appeler (même à l’autre bout du pays), ils vous aideront.
Ici, nous avons ressenti une grande sympathie, on vous écoute et on vous dit que vous trouverez la réponse sur internet. Les gens sont attentifs à vos demandes, ils y répondent avec sourire, vont vous prévenir du moment où vous devez descendre du bus en fonction de la direction que vous avez indiquée, mais on sent une réserve dans la communication dès qu’on les aborde.
 

Premieres impressionsPremieres impressionsPremieres impressions
Premieres impressionsPremieres impressionsPremieres impressions

Là où nous sommes, la population semble un peu plus aisée qu’à Cuba. L’extérieur des maisons n’est  pas en ruine et la chaussée est très bonne. Par contre, les détritus en tout genre s’amoncellent dans les rues, dans les moindres espaces verts inoccupés. Les villes sont sales, la mer aussi.
 

Premieres impressions

Nous avons été à  Santo Domingo, c’est un fouillis sans nom. Nous avons retrouvé l’atmosphère des villes africaines que nous avons connues il y a quelques années. On trouve de tout, du magasin moderne aux ballots déballés sur le trottoir. Un joyeux fouillis au milieu duquel voitures, 2 roues, camions et bus se fraient un passage !
 

Premieres impressions

Ici, les rues sont calmes. Dans la journée, peu de bruit. Vers 15 h 30 – 16 h, les rues commencent à  s’animer. Mais jamais comme nous avons connu à Cuba. Un peu de musique (mais pas partout), les enfants jouent dans la rue (alors qu’à Cuba on ne les voyait jamais traîner dans les rues), bref rien de particulier. Le ton monte un peu dans la soirée et il y a de l’animation jusqu’à minuit. Puis, tout s’arrête et c’est le silence. Nous ne savons pas encore pourquoi. Nous allons nous renseigner. 
Nous avons été très bien accueillis dans le quartier et nous n’avons senti aucune animosité ou insécurité dans tous les endroits et transports où nous avons été. Cela tranche avec les conseils qu’on nous a donnés à plusieurs reprises : attention, c’est dangereux, il faut prendre un taxi ! Il y a beaucoup d’agressions, prenez un taxi ! Rangez votre appareil photo, ... A croire qu’il existe une mafia des taxis pour que les étrangers ne prennent pas les transports en commun. D’ailleurs, que ce soit dans les bus ou dans les « guaguas », nous sommes toujours les seuls blancs et les seuls touristes. Et tout le monde est attentif à nos difficultés pour nous aider. 
Nous avons aussi été très impressionnés par l’affiche figurant à l’entrée de nombreux magasins : interdit d’entrer avec une arme ! D’ailleurs la police est extrêmement impressionnante avec ses armes en bandoulière. Tout ceci engendre un sentiment de malaise que nous n’avions pas à Cuba.

 

Premieres impressions

Un autre élément qui nous a frappé est la multiplication des « petites églises » partout et l’importance que semble avoir la religion dans ce pays. Même le père de notre propriétaire nous a donné un document qu’il a été distribuer au supermarché pendant que nous faisions nos courses ! Ici le prosélytisme s’affiche sans retenue. 

 

Premieres impressionsPremieres impressionsPremieres impressions

Encore une fois, il s’agit de premières impressions qui évolueront certainement au long de notre séjour. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents