Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir, découvrir, connaitre et partager

Voir, découvrir, connaitre et partager

Connaitre et découvrir le Monde à deux, pour un tour du Monde il n'y a pas d'âge.

Canaries, Tenerife, Abades.

Publié par Patrick et Annie Bernier sur 13 Mai 2016, 20:49pm

Canaries, Tenerife, Abades.

En 2002, nous avions décidé d'aller passer une semaine de vacances à Tenerife aux Canaries. Lorsque nous en parlions autour de nous, beaucoup nous disait : Mais qu'est-ce que vous aller faire là-bas ? Il n'y a rien à voir, ce ne sont que des grands centres hôteliers avec piscine, plages privées, discothèques, restaurants, ... bref, rien qui ne puisse nous plaire !

Nous y sommes allés, nous avons vu et ... nous avons passé des vacances merveilleuses. Oui, tout ça existe, mais sur une toute partie de l'île. Si l'on s'éloigne un peu, cette île ( qui n'est qu'une île de l'archipel des Canaries) regorge de coins sauvages et très agréables à découvrir, un environnement divers et magnifique et le parc naturel du Teide, volcan de l'île qui offre des paysages à couper le souffle !

Alors quand notre fille nous a dit qu'elle partait une semaine là bas pour "fuir" l'arrivée de ses 40 ans, nous n'avons pas hésité longtemps. Ce n'était pas prévu, mais nous allions la rejoindre pour passer quelques jours avec elle et ses enfants avant notre départ.

Nous avons donc atterri à Tenerife et nous avons pris une location dans le même village que notre fille : Abades. C'est un petit village touristique situé au Sud Est de l'île. Les maisons se ressemblent toutes. Rien de très remarquable. C'est la saison basse, il s'agit de résidences secondaires ou de locations pour la plupart, donc peu de monde et c'est calme.

Notre location est l'une de ces maisons, simple et très agréable à habiter.

Notre locationNotre locationNotre location
Notre locationNotre locationNotre location

Notre location

Le village d'AbadesLe village d'AbadesLe village d'Abades

Le village d'Abades

Canaries, Tenerife, Abades.

Le plus surprenant ne se trouve pas dans le village, mais le surplombe… une étrange bâtisse surmontée d’une croix évoquant une église jamais achevée et que les tinerfois ont surnommée l’ermitage.
Les curieux, graviront donc la colline pour découvrir l’édifice et trouveront en une cité fantôme, avec une trentaine de bâtiments sur lesquels temps semble s’être arrêté, digne d’un décor de western !

Il s’agit en fait d’une léproserie qui a été édifiée ici pour la ville d’Arico à la fin de la Guerre Civile Espagnole. Effectivement à cette époque la lèpre est un fléau qui ne concerne pas moins de 197 personnes, seulement sur l’île de Tenerife. On pense alors que la solution est d’isoler les malades, de les regrouper dans un lieu loin afin d’éviter tout risque de contagion.

Le régime franquiste décide alors de la construction de cette léproserie sur le territoire d’Abades. Le projet est ambitieux et prévoit de nombreux bâtiments : réfectoires, infirmerie, dortoirs, école et la fameuse église surmontée de sa croix.

Mais dans les années 40 les premiers traitements de la lèpre apparaissent et il s’avère que les malades sont mieux traités à leur propre domicile… les travaux de la léproserie sont alors arrêté et elle n’accueillera jamais aucun malade.
En revanche elle recevra d’abord les membres de la Phalange espagnole puis enfin dans les années 1960 les militaires pour des exercices de tir.

En 2002, le Ministère de la Défense abandonne définitivement les lieux en cédant terrain et bâtiments pour la coquette somme de 17 millions d’Euros à un promoteur italien qui souhaitait y construire un énorme complexe touristique… projet d’envergure qui fut très rapidement stoppé dés 2003 par une loi moratoire sur le tourisme.

Aujourd’hui, l’étrange cité fantôme balayée par les vents sert donc de repère pour les promenades des curieux, les raves délirantes et les balles de paint-ball ont pris la relève de celles de l’armée.

(Texte tiré du blog "Vida de Sol en Tenerife")

La "léproserie fantôme" d'Abades.La "léproserie fantôme" d'Abades.
La "léproserie fantôme" d'Abades.La "léproserie fantôme" d'Abades.

La "léproserie fantôme" d'Abades.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents